Accueil
logo handimômes

Aides Adaptées

Favoriser l’accès aux soins

En quoi consistent concrètement les actions du réseau ?

Cette catégorie concerne la demande d’aide formulée par les parents pour trouver des libéraux compétents au plus proche de leur domicile (infirmière, kinésithérapeute, psychomotricien,  psychologue, ergothérapeute etc.). Le choix des thérapeutes reste cependant toujours une décision des familles.
Les coordonnateurs peuvent aider les libéraux (déjà en place auprès de l'enfant ou contactés par la famille) soit en les informant sur la situation et les besoins spécifiques de l'enfant, soit en réfléchissant à une formation complémentaire à leur proposer (mise en relation avec un professionnel « ressource » à l'hôpital et en structure médico-sociale et/ou formation spécifique) en fonction des besoins spécifiques de l’enfant. En cas de demande de la famille, et si celle-ci n'a pas d'équipe en libéral, la cellule de coordination peut proposer le recours à des professionnels libéraux adhérents au réseau. L'organisation de synthèses (chez un des libéraux, dans les locaux du réseau ou chez les parents) est un gage de soutien du réseau pour les thérapeutes libéraux formulant souvent l'impression d'être seul en ville face à des situations difficiles et des enfants aux problématiques complexes.

Retour en haut de page

Aide administrative

En quoi consistent concrètement les actions du réseau ?

La demande d’aide au logement s’inscrit dans « le droit à la compensation et aux prestations personnalisées ». Elle concerne les familles souhaitant trouver un logement (famille hébergée), trouver un logement adapté au handicap de l’enfant (famille logée en étage sans ascenseur par exemple) ou trouver un autre logement (logement trop petit, insalubre, trop éloigné du centre de prise en charge de l'enfant etc.).

Concernant les prestations, le réseau apporte aux familles:

Ce soutien aux familles est essentiellement réalisé par les assistantes sociales, sur les bases des liens de partenariat du réseau notamment avec les MDPH.
Les prestations dont il est question sont :

Quels sont les moyens utilisés par le réseau pour aider les familles ?

l’assistante sociale du réseau coordonne les actions liées au handicap ou réoriente vers ses collègues pour les autres demandes.

Retour en haut de page

 

Aide à l’inclusion sociale et scolaire

En quoi consistent concrètement les actions du réseau ?

Cette catégorie concerne les demandes d'aide à l'intégration en structure de petite enfance ou à la scolarisation. Les coordonnateurs peuvent être amenés à contacter et à rencontrer les établissements pour discuter de la spécificité de l'accueil d’un enfant en particulier (adaptations particulières, surveillance ou risque particulier et conduite à tenir en fonction du handicap présenté par l'enfant). En cas de scolarisation, les coordonnateurs peuvent intervenir soit en amont pour préparer avec l'équipe enseignante, les médecins scolaires et les parents, l'accueil d'un enfant. Soit à la demande des parents, pour participer aux équipes de suivi, en jouant un rôle de médiateur en cas de conflit ou un rôle de professionnel ressource en matière de handicap. Le réseau peut également mettre en place une prestation dérogatoire de type ergothérapie, en cas de nécessité d'adaptation de l'environnement scolaire, ou de type bilan neuropsychologique en cas de difficulté d'orientation scolaire.

La cellule de coordination va :

Evaluer si nécessaire l’installation de l’enfant (prestation dérogatoire).

Retour en haut de page

 

Aide à l’orientation

En quoi consistent concrètement les actions du réseau ?

Il s'agit de l'aide que peut apporter le réseau à certaines familles ayant besoin ou ayant déjà une notification MDPH. La cellule de coordination va aider les parents à gérer et organiser le projet et les objectifs de leur enfant, en prenant en compte les délais de prise en charge des structures dû aux listes d'attente. Il s'agit également d'une aide que peut apporter le réseau pour des enfants dont les parents n'ont pas encore pris la décision d'une orientation spécifique.

Retour en haut de page

 

Aides techniques et aménagements

En quoi consistent concrètement les actions du réseau ?

Cette catégorie de demande regroupe les demandes d’aide qui concernent une difficulté technique pouvant être résolue par l’acquisition de matériel ou par l’aménagement du logement ou du véhicule. Les aides techniques sont de type aide au déplacement comme les poussettes spécialisées, cadre de marche, fauteuil roulant électrique ou encore d’un tricycle adapté. Elles peuvent concerner l’aide à la toilette comme les transats de bain ou l’acquisition de lève personne.

Dans ce cadre la cellule de coordination peut accompagner les familles dans les démarches auprès de la MDPH (et autres organismes) pour acquérir le matériel adapté. Elle peut proposer aussi de réaliser une étude des besoins par un ergothérapeute.

Retour en haut de page

 

Aide à la mise en place d’aide humaine

En quoi consistent concrètement les actions du réseau ?

Dans le cadre de la prestation de compensation du handicap ou d’autres dispositifs, le réseau peut aider la famille dans les démarches pour mettre en place l’aide humaine attribuée (prestataire de services).

Retour en haut de page